lundi 18 janvier 2016

Echanges sur M Le Maudit de Fritz Lang


Marie-Céline Ollier est intervenu auprès des classes inscrites dans le dispositif « Lycéens au cinéma » sur le film de Fritz Lang : M Le Maudit le 12 janvier 2016.
Les échanges ont été fructueux avec les élèves de SOBM de Mme Hakim et les TMVM de Mme Delahalle.

Mme Ollier a insisté, dans ce film M Le Maudit (1931) sur le son, nouveau au cinéma.  il a construit la bande son de son film. . C’est le premier film parlant de Fritz Lang, c’est le 1er réalisateur à introduire le son off. Il choisit volontairement de mettre des passages sans son, pour accroître la tension du spectateur, qui se concentre encore plus sur la scène.

            Toujours pour nous tenir en haleine, le réalisateur a utilisé le montage alterné. Ce type de  montage fait monter la pression. Exemple : les plans alternés entre la mère qui attend son enfant et la fille qui est dans la rue. Le temps s’arrête dans la cuisine où la mère attend sa fille. On sent l’angoisse de la mère qui monte à travers le son de sa voix. On sent le danger qui montre dans la rue aussi, Elsie a failli se faire écraser. On ne voit pas tout de suite le meurtrier mais on voit son ombre et on entend sa voix. Le réalisateur nous fait ensuite  comprendre que la petite fille est morte sans que nous la voyions mourir. Dans l’appartement, l’assiette est vide, dans la rue, le ballon s’envole. C’est la suggestion au cinéma.

Inspirée d’un fait réel de meurtres sur des femmes. Cette angoisse est liée à la période historique traversée par l’Allemagne dans les années 1930 lors de la montée du nazisme. Beaucoup d’assassins et de tueurs en série sévissent pendant cette période à l’instar du « tueur de Dussoldorf » dont s’inspire le film.

Les thèmes abordés sont la loi (qui va sauver l’assassin pour l’envoyer à l’asile), la  justice, la culpabilité, la folie, la récidive, la responsabilité.

Mme Ollier  a apporté aux élèves des références qui ont inspiré le film ou dont le film s’est inspiré.  Et, en leur montrant des extraits,  a donné aux élèves envie de voir ces films.

AVANT M le Maudit
-          Nosferatu de Mornau (1922). Le 1er film de Vampire ; Fritz s’est inspiré de l’ombre du vampire pour réaliser l’ombre du tueur.

-          Le Docteur Mabuse Le joueur de Fritz Lang (1922).  C’est un film muet mais c’est dans ce film que Fritz met en place pour la première fois le montage alterné.

APRES
-          L’histoire ou Le testament du docteur Mabuse de Fritz Lang (1933). Nous retrouvons le commissaire Lohmann. Fritz réutilise la suggestion : on suggère, on ne montre pas : on ne voit pas l’assassinat, les coups de feu sont couverts par les klaxons liés à l’embouteillage. Il réutilise également les montages alternés. Ce film, qui dénonce directement le nazisme est censuré par Gœbbels.

-          Mystic River de Clint Eastwood (2003). Un polar. De la même manière que dans M Le Maudit, Sean Penn se fait justice lui-même en tuant le présumé tueur de sa fille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire