vendredi 3 avril 2015

Les yeux sans visage


Les terminales métalliers ont vu le film Les yeux sans visage au cinéma Le Vox de Fréjus le 27 mars.                                                                      Le 2 avril, Amélie Masciotta, formatrice en cinéma, est venue parler aux élèves du film de Georges Franju
 Ce film culte de l'épouvante et du fantastique a influencé de très nombreux réalisateurs.
 
Les greffes du visage, les monstres masqués, les premiers effets spéciaux, la technique du Mat painting ont ensuite été repris dans différents films : Orange mécanique de S. Kubrick,  Psychose d'Hitckcock ou Mulholland Drive de David Lynch, en passant par Freaks de Tod Browning, d'Edward aux mains d'argent de Tim Burton ou encore de Volte face de John Woo et La Piel que Habito de Pedro Almodovar, de nombreux films ont emprunté à ce film paru en 1960
                                                                                                                La figure du chirurgien, interprétée par Pierre Brasseur, permet à Franju de dénoncer certaines expériences médicales dans les camps de concentration nazis, comme celles du docteur Josef Mengele.  Le vrai monstre est le docteur Généssier. 
L'actrice Edth Scob remet son masque 52 ans plus tard dans le film Holy Motors de Léos Carax, clin d'oeil aux Yeux sans visage.
                                                                                                                                                                                       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire