mardi 10 décembre 2013

GALLIENI (re)-FAIT SON CINÉMA en 2013-3014!!!

C'est reparti pour une nouvelle année du dispositif de "Lycéens au cinéma" de la région PACA. Les élèves de POBM (métallerie) et PSEN (électronique) de Mmes Braun, Delahalle et Grandjacques vous livrent leurs premières impressions, à chaud, sur ce premier film "Soyez sympas, rembobinez" de Michel Gondry.





Qui est Michel Gondry?
Michel Gondry  est de nationalité française, il est né  le 8 Mai 1963 à Versailles


Ses centres d'intéret et métiers sont multiples :
-Réalisateur (il a tourné des clips pour IAM, les Rolling Stones, Bjork, Daf Punk..), scénariste,  musicien, auteur de BD.

Ses principaux films :
- 2001: Human Nature
- 2004 Eternal sunshine of the spotless mind
- 2006: La science des rêves
- 2007: Soyez sympa, rembobinez: A Passiac, dans le New Jersey. Mike est l'employé de Be Kind Rewind, le vidéo club d'Elroy Fletcher, son père adoptif. Son ami efface les casettes par accident. Pour éviter le pire, ils vont devoir refaire les films eux-mêmes....
- 2011 Green Hornet
- 2013: L'écume des jours:

Comment est-il considéré dans le milieu du cinéma?:
C’est un réalisateur connu, il a écrit et réalisé plus de 50 courts et longs métrages et clips vidéos dont il a été récompensé 13 fois. Homme talentueux, avec des réalisations originales et décalées.

Quels prix importants a-t-il obtenu?
Il a eu une très grande quantité de prix …
Dont des prestigieux pour son film «  Eternel sunshine of the spotless mind » sorti en 2004.

- Prix du meilleur scénario original oscar 2005

- prix "Première" du public festival cinéma américain de Deauville 2004 :

- Nominations: Lions tchèques 2005 : meilleur film en langue étrangère ou César 2005 : meilleur film étranger



Par Romain Debus et Lucas Launay de  POBM






Critique " Soyez sympas, rembobinez "

C'est une comédie, film américain, d'un réalisateur français, Michel Gondry.Il y a des acteurs connus comme Mia Farrow, Sigourney Weaver, Jack Black, Mos Def...
synopsis: Des loueurs de cassette effacent accidentellement les films et décident le les reproduire eux-mêmes, à l'identique (“suédés”), mais avec leurs propres moyens!!
L'histoire du film m'a bien plu car les personnages utilisent un vocabulaire familier, Jerry m'a beaucoup fait rire car il se déguise tout le temps et il pense que la centrale électrique lui “mange le cerveau”. Il joue très bien son rôle de “débile”.
Une scène en particulier...J'ai bien aimé quand Jerry et Mike tournent “Rush Hours” car j'ai beaucoup rigolé quand ils tombent dans le vide ... sur un tapis de voiture!
Le genre.., la parodie! Dans les film, tous les films les plus connus sont parodiés ou “suédés”: Robocop, SOS Fantômes, Rush Hour, Alien, Carry, King Kong,..
Conclusion : Le film se termine bien car tout le monde voit le film, cette fois crée par tous les habitants du quartier sur l'histoire d'un musicien “Fats Waller”, qui est applaudi. Je le recommande à tous car ce sont des vieux films cultes qui sont parodiés.
Baptiste Moreau de Pobm


Les autres avis de la classe :

Anthony Soyer: “J'ai bien aimé la dernière scène car tous les gens du quartier soutiennent M. Fletcher (ndlr: propriétaire du vidéoclub, qui doit être rasée par la mairie car l'immeuble est insalubre). C'est généreux, chaleureux. La morale est bonne alors qu'ils vont quand même détruire le vidéoclub.”

“Je conseille ce film pour les personnes qui aiment le cinéma et la musique noire des années 1920 “Fats Waller”. Tout le monde peut regarder aussi ce film pour son côté marrant”.
Nicolas Pedretti : “ C'est un film intéressant car ce n'est pas commun de voir des “remakes” comme ça”.
“J'ai bien aimé la scène où ils (les deux héros) escaladent le grillage de la centrale électrique, Les policiers arrivent mais ils ne les voient pas grâce à leur camouflage” (ndlr: ils ont peint le grillage et les panneaux “no entry” sur leurs vêtements).
Romain Debus : “Malgré les efforts de Mike et Jerry (ndlr : les deux héros du film), l'argent manque pour la rénovation du magasin vétuste. L'histoire est intéressante de part l'imagination débordante des personnages”.
Yann Delcambre: “ Le film est basé sur un mensonge mais un mensonge qui va engendrer beaucoup de péripéties drôles. L'histoire se déroule dans les années 90 : il y a encore des cassettes alors que le DVD est apparu! Et puis j'ai reconnu un bulldozer Volvo qui a été crée en 1991”.
Alexis Chafino : “Histoire bonne, un peu de manque d'action. L'acteur Jack Black m'a beaucoup fait rire”.
Damien Frederiks: “J'ai trouvé les personnages très impliqués dans leurs rôles, car ils jouent avec plaisir. Le début du film n'est pas intéressant à mon avis”.
Melvin Phobere: “La fin du film est triste et nostalgique: ils regardent le film sur Fats Waller mais une agence immobilière va détruire le bâtiment”.

FOCUS 
Qui est Fats Waller?
Thomas Wright Waller, dit Fats Waller, est né en 1904 à New York, mort en 1943 à Kansas City (Missouri). Il est pianiste de jazz, organiste et compositeur américain. C’est un personnage assez connu pour son caractère comique également.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire